Etudier en France : Comment financer ses études? (2/3 Familles et Proches)

Au delà des bourses, on peut aussi financer ses études par les familles et les proches.

A lire aussi : Étudier en France: Comment financer ses études ? ( 1/3 Les Bourses )

Quand une personne est brillante, la famille élargie (parents, oncles, tantes, cousins, beaux-parents,…) peut se réunir et décide de collecter des fonds pour lui payer des études supérieures à l’étranger. Tout le monde et surtout les plus fortunés y apportent leur contribution. Dans certaines endroits, la personne fait la fierté de toute une communauté. Ce n’est pas chaque matin que quelqu’un soit admis à Harvard! Cette fierté fait que tout le monde donne de son mieux pour soutenir le fils ou la fille du village, du quartier ou de la commune.

Cependant, pour que la famille et les proches paient des études à l’étranger, il faut avoir des arguments solides. Il faut avancer le fait que les universités occidentales ont la cote dans le monde entier. Les grandes entreprises viennent y chercher des employés. Donc, une fois les études terminées, un très bon emploi sera à la clé. Comme les affaires sont devenues globales, il y a une possibilité de revenir au pays avec un poste de cadre ou de haut cadre car les multinationales font confiance aux personnes formées dans leur système. L’autre avantage est qu’une fois un membre d’une famille fait ses études à l’étranger, c’est une ouverture pour le reste de la famille. La personne pourra renseigner et orienter les autres qui voudront y aller. Elle aura la connaissance de terrain et parlera de son expérience. Il y aura aussi un atout d’avoir des contacts sur place sur lesquels ont peut s’appuyer en cas de besoin (admission, logement, certificat d’hébergement,…).

André à fait financer ses études en France par son grand frère. Il nous dit comment il a procédé:

J’étais en école d’ingénieur quand l’opportunité d’aller en France s’est présentée. J’ai discuté avec mon grand frère. Je lui ai dit que c’est une opportunité d’approfondir mes études, et d’avoir plus de chances et un très bon travail par la suite. Et que par rapport à d’autre pays, les études en France coûtent vraiment moins cher. Pour mes frais de scolarité, il devrait payer seulement la première année parce que d’après mes échanges avec les aînés, le stage de fin d’études peut m’aider à payer mes frais d’études en fin d’année. J’ai fini en lui disant que c’est un très bon investissement pour toute la famille. Il a accepté, j’ai postulé, j’ai été accepté et il a financé.

Les parents de Zhang ont financé ses études en France, il nous livre son témoignage:

C’est mes parents qui ont proposé que je continue mes études en France. Nous avons choisi la France parce que c’est moins cher par rapport aux Etats Unis ou l’Angleterre. Le choix aussi d’aller dans une école publique se fait sur le même critère : les écoles publiques sont beaucoup plus moins chères. C’est pourquoi je crains vraiment par rapport à l’augmentation récente des frais de scolarité. Peut-être que je ne serais jamais venu en France si c’était aussi cher à mon époque. Mes parents ont financé. Contrairement à la France où les parents te prêtent de l’argent, nous en Chine, tes parents te financent tes études sans te demander de rembourser après. Je les remercie beaucoup pour le sacrifice. Aujourd’hui je suis ingénieur en informatique, c’est grâce à eux”.

Les études de Meriem, étudiante en M2 Management des Ressources Humaines sont financées par son père.

J’ai attendu jusqu’à avoir mon admission pour informer mon père de ma décision de poursuivre mes études en France. Il m’a fortement soutenu et a accepté de financer mes études. J’ai choisi la France parce que les universités françaises sont bien réputées. De même, le fait que le Maroc était une colonie française a joué en quelque sorte pour ma faveur: le système éducatif au Maroc est calqué sur le système français et la langue française est ma deuxième langue, sans oublier le facteur majeur qui est la quasi-gratuité des études en France (jusqu’en 2018, ndlr) qui m’a encouragé d’aller jusqu’au bout de mes rêves. Je remercie mes parents, qu’Allah leurs benisses

A lire aussi : Étudier en France: Comment financer ses études ? (3/3 Les Prêts)