Est-il raisonnable de quitter une école d'ingénieur pour rejoindre l'Université, afin d’y étudier les Mathématiques et la Physique ?

formation
école-dingénieur
mathématiques
physique
étudiant
#1

Réponse de Hadrien Chevalier, Master Physique théorique, Imperial College London

Non, ce n’est pas raisonnable du tout. Il y a plusieurs solutions qui ne vous demandent pas un tel sacrifice. Mais…

Je comprends parfaitement votre sentiment.

J’ai moi même souffert du manque de mathématiques fondamentales quand j’étais à SupOptique. Fort heureusement, j’étais pas mal servi en physique (modulo la mécanique et la thermo…).

Réfléchissez-y, vous avez fait en général deux ou trois années de prépa. L’école d’ingé ça ne dure pas bien longtemps. D’après moi cela ne vaut pas le coup d’abandonner l’école pour partir en fac’.
De nombreuses écoles (je sais que c’est le cas pour SupOp, Centrale Lille et Paris, et l’ENSTA, l’X aussi il me semble) proposent de suivre (en aménageant leurs horaires exprès) une L3 et maths ou de physique, puis éventuellement un M1. Il suffit de le vouloir.

Si aller à la fac n’est pas possible en parallèle de l’école pendant la première et la deuxième année, renseignez vous auprès de l’école sur les possibilités de spécialisation en fin de cursus.

Dans mon cas, j’ai pu carrément remplacer ma 3ème année par un Master en physique théorique, et être quand même diplômé ingénieur ! Ok, j’ai du bouffer deux année d’ingénierie. Mais ça n’est pas plus mal, avec le recul, on se rend compte qu’on apprend beaucoup de choses.

Si vous cravachez bien dans votre école, peut-être pourriez-vous tenter des double diplômes ou des formations qui remplacent la 3A ?

Souvent les parcours sont assez variés pour la 3ème année et si vous montrez votre motivation, l’établissement sera plus enclin à vous laisser vous engager dans une autre voie.

Puis en dernier recours…ne nous mentons pas. On a plein de temps libre en école d’ingénieur. Je suis sûr que, comme moi, vous pourrez trouver largement le temps de faire des maths de votre côté. Puis ce n’est pas comme il y a 30 ans. Les ressources gratuites (et de qualité) abondent sur le web.

Et vous ? Qu’en pensez-vous ? Prenez votre courage à deux mains, et osez affronter la tempête de commentaires.

Réponse de Simon Labrunie, Maître de conférences Université de Lorraine

Ca dépend de beaucoup de choses… De votre caractère (comme dit Bastien Cazaux) mais aussi de votre école.

Certaines écoles d’ingénieurs consacrent une part importante de leur programme aux mathématiques et à la physique, parfois avec des modules optionnels, très souvent avec la possibilité de suivre un master à l’université du coin en parallèle avec le cursus d’ingénieur.

Si votre école est dans ce cas, je ne peux que vous conseiller d’y rester et de faire en même temps un master à l’université. Vous bénéficierez à la fois de l’enseignement approfondi de l’Université, avec des enseignants qui font de la science vivante (ils sont en même temps chercheurs), pourront vous encadrer par la suite pour une thèse ou une agrégation… et de l’environnement intellectuel et de l’émulation de vos camarades élèves-ingénieurs (qui sont en général plutôt bons…) Autre avantage, vous ferez à la fois des maths et de la physique, alors que dans la plupart des universités il faut choisir assez vite.

En revanche, d’autres écoles ont très largement abandonné l’enseignement des maths et des sciences fondamentales au profit du management, du marketing, de la communication et autres disciplines appelées pipeautique par les étudiants. Elles se vendent en mettant en avant la possibilité de faire un emme-bi-é dans une université ricaine, plutôt qu’un master scientifique.

Si c’est le cas, vous n’êtes peut-être pas à votre place ? Il faut alors envisager de passer à l’université.

Et vous ? Qu’en pensez-vous ? Prenez votre courage à deux mains, et osez affronter la tempête de commentaires.

Réponse de Bastien Cazaux

Cela dépend de tes ambitions et de ton caractère. Si tu es indépendant et que la recherche t’intéresse, va directement à l’université. Si par contre tu as du mal à te motivé tout seul ou que tu voudrais travailler en entreprise ou monter ta propre boite, reste en école d’ingénieur.

Ce n’est que mon avis mais je pense que la grande différence entre université et école d’ingénieur est qu’à l’université tu va choisir un sujet et t’y spécialisé alors qu’en école d’ingénieur tu verras plus de choses mais juste en les survolant.

Et vous ? Qu’en pensez-vous ? Prenez votre courage à deux mains, et osez affronter la tempête de commentaires.

Réponse de H. Chris Ransford, Auteur de 'God and the Mathematics of Infinity

Difficile de répondre, mais je vais essayer. Bien entendu, ça dépend complètement de l’Ecole, et de la personne.

Cependant - en très gros - l’enseignement ‘Ecole’ est en général plus diversifié et plus complet - comme il existe des synergies entre beaucoup de matières - des synergies qui ne sont que rarement apparentes au premier regard - j’aurais tendance peut-être à privilégier l’Ecole afin de permettre de nouer dans sa tête des liens non linéaires entre des matières diverses, ce qui peut aider par la suite dans la vie professionnelle et académique. J’ai eu l’impression par exemple que la fac de maths est trop étroitement spécialisée en maths, alors que les maths ont des liens parfois subtils avec beaucoup d’autres matières qu’il est bien d’aborder en même temps, même à un niveau plus élémentaire ….

Il y a aussi le fait qu’il est relativement facile de passer des examens de type ‘fac’ depuis l’Ecole, mais l’inverse n’est pas vrai (p.ex. j’ai fait Grenoble, mais j’ai aussi un DEA, fait sur le côté.)

PS - Par contre, si vous voulez aller à l’étranger ensuite, quelque soit votre filière passez un doctorat - pratiquement personne ne comprend le système français à l’étranger, et sans titre de docteur vous êtes exactement nulle part (une situation pas trop aidée par le fait que beaucoup d’ingénieurs français à l’étranger disent qu’ils ont un ‘diploma’ ou un ‘engineering diploma’ - une très très mauvaise traduction de diplôme d’ingénieur) - il faut dire ‘degree’ (c-a-d diplôme de niveau universitaire - un engineering diploma pourrait à la limite vouloir dire que vous avez appris à conduire une locomotive ou une pelleteuse) … engineer veut souvent dire ‘technicien’ et ‘diploma’ est en général un diplôme de bas étage ….

Et vous ? Qu’en pensez-vous ? Prenez votre courage à deux mains, et osez affronter la tempête de commentaires.

Cet échanges vous a plu ? Vous le trouvez utile ? Dites-le à Google en cliquant sur le bouton ci-dessous.