Intégration estudiantine : pourquoi j'ai enlevé le voile!

Dans notre série d’intégration estudiantine, nous allons vous présenter le témoignage de Khadija*, une étudiante Marocaine, qui a décidé d’ôter son voile.

A lire aussi : Étudiant, réussir son intégration!

Née au Maroc, Khadija a fait des études en développement social. Après quelques années passées à travailler dans ce domaine, elle décide d’évoluer dans un autre domaine, les ressources humaines.

“Je suis étudiante étrangère en France de nationalité marocaine. J’ai un Master en développement social et j’ai déjà bossé sur des projets sociaux dans des ONG internationales au Maroc, et là, je suis sur une reprise d’étude: Je fais un Master en Management des Ressources Humaines pour changer de carrière et pour évoluer professionnellement.”

Le choix de la France

La quasi-gratuité des études en France, le français qu’elle maîtrise déjà très bien et les similitudes entre les systèmes éducatif au Maroc et en France ont placé la France comme un choix par excellence pour reprendre ses études.

“J’ai choisi la France parce que les universités françaises sont bien réputées. De même, le fait que le Maroc était une colonie française a joué en quelque sorte en ma faveur: le système éducatif au Maroc est calqué sur le système français et la langue française est ma deuxième langue, sans oublier le facteur majeur qui est la quasi-gratuité des études en France (jusqu’en 2018, ndlr) qui m’a encouragé à aller jusqu’au bout de mes rêves.”

Le choix du voile

Avant d’arriver en France, Khadija portait le voile déjà au Maroc depuis l’âge de 14 ans. Pour elle, c’est un cheminement spirituel et personnel.

“Je le portais par choix et par conviction et personne ne m’a jamais forcé de le porter. C’est un cheminement spirituel et ça représente ma relation avec dieu mais les gens n’ont rien à voir dedans!”

Avec le voile, que des refus de stages tous les jours

La décision d’ôter le voile a été très difficile pour Khadija. Le regard des gens, les refus de stages, les relations difficiles en classe. Comme elle a pu confirmer, dès qu’elle a décidé d’enlever son voile, elle a vite trouvé un stage.

“Ça a toujours été dur de porter le voile en France. Depuis que je suis arrivée, il y a toujours des regards et des grimaces qui disent que les gens ne vous acceptent pas comme vous êtes et ne comprennent pas que le fait que tu portes le voile c’est ta vie, c’est ta conviction et que ça ne les regarde pas du moment que ça ne fait de mal à personne. Malgré tout, j’ai supporté ce quotidien assez dur parce que je le fais pour Dieu. Néanmoins, la recherche de stage était l’événement qui a déclenché le fait que j’ai fini par retirer définitivement le voile. J’envoyais des CV sans photo et je passais très peu d’entretien! Le fait de se rendre à un entretien avec le voile ressemble exactement au fait d’avoir la peste ou même pire! Et ça se voit clairement que les recruteurs ont peur ou sont même choqués le jour de l’entretien en me voyant avec le voile! Le résultat: que des refus tous les jours. C’était une expérience très difficile! Avant de venir en France je ne m’attendais pas du tout à ce qu’on ai un problème ici pour accepter l’autre lorsqu’il est différent et qu’il y ai un préjugé qui pèse lourd sur les esprits”

Elle est plus à l’aise dans sa relation avec l’autre

Aujourd’hui, comment se sent Khadija dans la société française et sa relation avec l’autre? Elle se sent plus à l’aise, rien à voir avec l’époque où elle portait le voile.

“Mon quotidien n’a rien à voir avec la période pendant laquelle je portais le voile. On se comporte avec moi normalement et je me sens plus à l’aise dans ma relation avec l’autre. Néanmoins, il y a toujours une détresse au fond de moi parce que ça me fait toujours mal le fait que je dois changer pour être acceptée”

Mais est-ce qu’elle se sent aussi à l’aise dans sa relation avec Dieu? Fais nous savoir ton opinion ci-dessous.

Efuet. And. Atem
Président-Fondateur, CEO
World like Home

About World like Home
World like Home accompagne les étudiants étrangers dans leurs projets d’études en France. Pour en savoir plus: https://www.world-like-home.com/

A lire aussi : Intégration estudiantine : Pourquoi je porte le voile!

1 Like

Est ce que l’intégration au prix de sa foi religieuse qui est quasiment une identité dans certains pays dois être accepter dans un pays qui se dit laïque ?

1 Like

Qui est laïque? l’Etats ou les individus?