Éloge de la Patience

Patience est persévérante à 8 212 km de Paris!

image
Photo by Gustavo Fring Pexels

Du « Pati » à « Patience ». Un passage nonchalant chez « Pacience ». Gratitude auprès de « Patientia ». Il n’y a que Patience pour endurer et supporter une trajectoire aussi éprouvée. Nul doute, à Changsha, 8 212 km de Paris, Du Fu (杜甫) faisait déjà l’éloge de la Patience. Mille ans avant que Molière ne définisse les nœuds de ce maillage qui se métamorphoserait à une langue d’amour «Patience, les choses arrivent toujours à temps».

La Patience est un acte!

Au commencement, dit-on, il y a le fait de poser un acte! Étymologiquement, le voyage de la chère Patience commence alors en latin avec “Pati”. Impulsée par les romains de l’Antiquité. Le mot doit se libérer. Il doit partir de ce monde. Coûte que coûte, il cherche l’énergie cinétique nécessaire. Il pose alors ce premier geste. L’union charnelle. Un acte volontaire. Il n’y a donc pas de patience sans action. Suivons l’exemple de patience. Suivons l’histoire de Patience. Posons des actes. Postuler. La demande de visa.

A lire aussi : “La puissance de la volonté”

Mais hélas. Le voyage fût difficile. L’histoire est intrigante. « Pati » est dans un premier temps obligé—par qui? on ne sait pas encore—de faire un détour chez « Pacience ». Contre sa volonté. Une vraie souffrance. L’angoisse.

La Patience est souffrance!

“Les épreuves, les difficultés et l’angoisse,
Ils ont rendu mes cheveux gris abondants.
Et je ne peux pas m’empêcher de mettre mon verre de côté.” Du Fu

Arrivé chez « Pacience ». Dans sa naïveté infantile, voilà que notre chère Patience pensait faire seulement quelques jours. Les nuits et les jours passent–rien. N’en parlons même pas de la maltraitance. Un espace-temps rempli de guerres, de querelles entre royaumes. Pouvoir contre pouvoir. Politiciens contre politiciens. Mensonges contre mensonges. Frère contre frère. Intérêt contre intérêt. Pasteur contre pasteur. Femme contre femme. Fonctionnaire contre fonctionnaire. Chiens contre chiens. Chat contre chat. Bref, c’est la loi du plus fort.

A lire aussi : Jordan “Il ne faut pas avoir peur”

Mais comment faire pour sortir de cet espace-temps ? Voilà plus de sept cent ans déjà. Patience est éprouvée. Patience devient une épreuve. Une épreuve de tous les jours. L’épreuve d’une femme. L’épreuve d’un homme. L’épreuve d’un couple. L’épreuve d’un célibataire. L’épreuve d’un métèque. L’épreuve d’un sans papier. L’épreuve d’un leader. L’épreuve d’un entrepreneur. L’épreuve d’un salarié. L’épreuve des étudiants. L’épreuve des jeunes. L’épreuve d’un enseignant. L’épreuve d’un croyant. L’épreuve d’un peuple. L’épreuve d’un continent. L’épreuve! Épreuves! Épreuves!

Toujours pas assez d’énergie pour se projeter. Elle souffre en silence. Patience souffre en silence. Le silence des autres. Silence de la mort. Il s’inquiète. Angoissée dans un corps qui n’est pas le sien. Regrette-elle cet acte de conjonction ? Nous n’en savons rien. De toutes les manières c’est fait. Plus de place pour des regrets. Il assume pleinement et veut se battre.

A lire aussi : Francis Ngannou. “Moi je combat pour ma liberté”

Patience ou souffrance en silence. Souffrance du peuple. Silence de Dieu. Patience devient Dieu. Le temps passe–rien. “J’étais censée partir le 02 novembre et depuis j’ai pas eu de retour”. L’inquiétude s’installe. Trois semaines déjà. Toujours rien. Est-ce normal ? Il s’inquiète grave. Le temps passe. Son espace-temps devient un cauchemar. Le stress de ça! "ça me fait vraiment stresser”. Toujours pas assez d’énergie. Comment échapper à ce cauchemar? Cet espace-temps? En mettant son verre de côté, Patience suit alors le conseil de Du Fu. Il doit oublier ses épreuves, ses difficultés et ses angoisses. Il part à la recherche d’énergie. Son seul espoir.

La Patience est l’espoir!

“Patience, c’est pas attendre, c’est agir en attendant” Youssoupha

Plusieurs siècles déjà. Patience se promène avec un corps qui n’est pas le sien. Il déteste ce jeu. Sauf que ce n’est pas un jeu. Ses aventures lui ont permis de récolter de l’énergie cinétique. Mais est-ce que ça va être suffisant pour y échapper ? Échapper à ce cauchemar d’espace-temps. La transformation l’amène chez un autre corps latin « Patientia ». Certes, ce n’est pas la destination finale. Mais ce corps est déjà beaucoup plus accueillant. Gratitude. C’est possible. Un petit effort encore. Et encore. Et encore. Et encore. Au royaume d’Espagne–Patience devient un rêve.

Le rêve d’un enfant. Le rêve d’une mère. Le rêve du père. Le rêve des jeunes. Le rêve d’un couple. Le rêve d’un celibataire. Le rêve d’un enseignant. Le rêve d’un étudiant. “Je demande cette autorisation d’arriver en retard”. Le rêve d’un demandeur d’emploi. Le rêve d’un sans papier. Le rêve d’un métèque. Le rêve d’un entrepreneur. Le rêve d’un artiste. Le rêve d’un footballeur. Le rêve d’un peuple. Le rêve d’un pays. Le rêve d’un continent. Le rêve d’un croyant. Le rêve d’un pasteur. Le rêve de Martin Luther King Jr. Le rêve de la vie. Le rêve d’arriver à destination. Le rêve.

A lire aussi : “je n’ai pas été indifférent”

La Patience est une destination!

“Je me souviens de la route. Avec les maillages. A travers ces taches d’aquarelle. Le temps passe si vite. Des averses couvertes, au-dessus de nos têtes. Abattu sur les routes, nous sommes vraiment doués. Arrivé sain et sauf. Signes oculaires comme un jeu. Comptons les mailles. Comptons les nœuds. Douce liberté. Et le confort. J’ai atteint une destination. Que je peux appeler « Chez moi ».” Jen, La Destination. Adapté.

Plus de neuf cents ans déjà. L’angoisse, l’inquiétude. Il faut trouver cette dernière énergie. Échappons à cet espace-temps. La quête de cette dernière énergie est lancée. Allons à la conquête. Cette énergie qu’il a tant cherché était juste là. Des cauchemars, des ennuis. Pourtant c’était là. Mais il est enfin libéré. Libérer de ce corps. “En fait, ils ont signé le visa le même jour. Donc je suis enfin libérée”.

Presque mille ans après. « Patientia » s’est transfigurée à une beauté, Patience. La patience vient à bout de tout, reconnaissent les amis de Molière. Et tant pis pour ceux qui n’ont pas réussi ce voyage transformatif. La patience est persévérante!

A lire aussi : Patience. “La réussite vient au bout de l’effort”

Efuet Atem,
Fondateur, CEO
World like Home
Auteur, Souriant dans les épreuves.

About World like Home
World like Home accompagne les étudiants dans leurs projets d’études en France. Pour en savoir plus: https://www.world-like-home.com/

1 Like