“Ecouter la petite voix au fond de son cœur ”

Kamgain Fedora

Project Quality Manager chez GE et fondatrice de La Conciergerie Pro, Kamgain Fedora, ancienne élève du Lycée Bilingue de Yaoundé est arrivée en France avec une licence en Sciences de l’ingénierie avec mention excellent obtenue à l’IUC de Douala au Cameroun. Une fois en France, elle poursuit ses études d’ingénieurs généralistes au campus de Polytech Nancy. Portrait.

Du Lycée Bilingue de Yaoundé à Polytech Nancy

Après l’obtention de son GCE Advanced Level au Lycée Bilingue de Yaoundé, Fedora décide de mener ses études supérieures en France pour l’excellence du système éducatif français et le bon rapport qualité prix de sa formation.

“J’ai choisi la France principalement parce que c’était le meilleur compromis sur la plan de la qualité de l’éducation versus coûts financiers car je pouvais entamer mon cycle d’ingénieur au Cameroun et faire uniquement les dernières années en France, ce qui représentait un soulagement financier pour mes parents. La deuxième raison qui est plutôt mineure est que je n’avais plus à passer par des cours de langue”

A lire aussi : Étudier en France : 10 raisons pour te convaincre!

Licence en sciences de l’ingénierie en poche avec mention excellent, il est maintenant question de choisir un domaine où Fedora va continuer ses études d’ingénieur… Elle va choisir quoi d’après toi ?

“Des études d’ingénieur généralistes simplement parce que je ne savais pas vers quoi m’orienter et le parcours généraliste me donnait une vision d’ensemble”.

Bon à savoir : À la fois polyvalent et créatif, l’ingénieur généraliste prend en main un projet de A à Z. Il n’est pas spécialisé dans un seul domaine mais peut appréhender différentes problématiques et apporter des solutions à différents corps de métier. Il est présent à chaque étape de la conception d’un produit, d’une installation ou d’un projet. Si l’ingénieur généraliste prend des initiatives et met en pratique sa culture scientifique, on le qualifie également de manager. Il est généralement responsable d’une équipe et d’un projet. L’ingénieur généraliste est en quelque sorte un « touche-à-tout ». Il peut agir et réagir dans l’urgence avec rigueur et méthodologie.

Fedora à passer le concours Geipi Polytech à l’IUC de Douala pour intégrer Polytech Nancy. Délocalisé au Cameroun, Fedora passe ses premières années d’ingénieur au Cameroun avant de poursuivre sa quatrième année en France.

“Mon choix d’école ne s’est donc pas fait en troisième année mais dès la première année où j’ai fait le concours Geipi Polytech pour intégrer le cycle délocalisé de Polytech Nancy qui se trouve au Campus de l’IUC.”

Bon à savoir : Les écoles du Geipi Polytech dispensent une formation scientifique de qualité avec des intervenants de l’industrie ou du tertiaire, des projets et stages en entreprise, des liens avec la recherche, des équipements modernes, ainsi qu’une large ouverture sur l’international. Des enseignements en langues, management et communication sont également dispensés. Le concours Geipi Polytech regroupe 34 grandes écoles françaises.

A lire aussi: Étudier en France : Bien choisir sa formation!

Pour financer ses études en France, Fedora a su compter sur sa mère et son son père qui sans eux rien de tout cela n’aurait pu être possible. Elle leur rend grâce et les remercie infiniment. C’est magnifique, l’affaire de famille.

A lire aussi: Étudier en France cela vous coûte environ 13 000€ la première année, tout compris!

Sur son intégration au campus

Arrivée au campus de Polytech Nancy au rythme intense et très accéléré, Fedora a éprouvé des difficultés pour son intégration.

“Mon intégration été très compliqué car le rythme de cours était accéléré et c’était difficile de s’accrocher le premier mois”

A lire aussi : L’intégration est impossible !

L’intégration demeure en soi une étape plutôt déstabilisante pour grand nombre d’étudiants mais ne reste pas insurmontable.

De son stage de fin d’études à la signature du CDI

Mots-clés à retenir pour trouver le stage : Sélectionnant - Annuaires des anciennes - Le stage m’a tout de suite été donné.

“Par le réseau des anciens étudiants de l’école. Nous avions des annuaires des anciennes promos et en envoyant 5 mail aux personnes de mon options en sélectionnant des entreprises que j’aimais bien j’ai eu trois réponses et lors de mon entretien le stage m’a tout de suite été donné ”

Et toi, comment as-tu fait pour trouver ton stage ? Quels sont tes mots-clés ? Partage tes astuces avec la communauté en commentaire ci- dessous.

A lire aussi : Trouvez un job étudiant, par où commencer?

A quatre mois de la fin de son stage de fin d’études, Fedora décide de commencer la recherche d’un CDI malgré le fait qu’un CDI a été promis à la fin de son stage. Finalement elle a eu l’embarras du choix. Témérité ou prudence ?

“J’ai postulé et trouvé un CDI ailleurs en attendant d’avoir la réponse définitive de mon entreprise. J’ai eu la réponse en Septembre, heureusement je n’avais pas encore entamé le nouveau CDI donc j’ai simplement dissout le contrat”

Fedora nous fait savoir que la formation qu’elle à fait à Polytech Nancy, et le fait qu’elle était très appréciée par ses encadreurs de stage dans l’entreprise, sont les deux principaux éléments qui ont permis à ce qu’elle puisse signer son CDI rapidement.

Nous pouvons constater que dans nos retours d’expériences, grand nombre de personnes ont affirmé avoir pu décrocher leur CDI grâce au stage de fin d’étude. Serait-il aussi le cas pour toi ?

Après 3 ans chez General Electric, Fedora reste toujours passionnée par son travail.

“Je travaille sur un projet très long et il est passionnant, j’ai changé de métier par contre mais j’ai toujours été chez General Electric “

Conseils aux jeunes en fin d’études

Fedora nous conseille éventuellement de ne pas manquer de pragmatisme, mais aussi de savoir écouter et suivre son instinct.

“J’ai vraiment eu un parcours atypique qui me permet de dire, il faut certes être logique dans ces décisions mais ne pas oublier d’écouter la petite voix au fond de son cœur que j’appellerai l’intuition.”

Toujours entreprenante avec une passion incomparable pour sa chère patrie, Fedora pendant son temps libre accompagne la diaspora dans l’investissement immobilier et foncier au Cameroun à travers La Conciergerie Pro.

“J’ai toujours aimé l’entrepreneuriat et je suis viscéralement attachée à mon Pays d’où j’ai décidé d’accompagner les personnes de la diaspora dans l’investissement immobilier et foncier au Cameroun.”

Dorénavant si tu as besoin d’investir dans l’immobilier au Cameroun, La Conciergerie Pro reste ton meilleur ami. Avec La Conciergerie Pro, investir dans l’immobilier au Cameroun c’est no-stress, laissez vous guider par des pros !

Un peu d’histoire : La conciergerie pro est avant tout une affaire entre amies, née naturellement de l’expérience personnelle de Fedora. Celle-ci résidant en Europe décide d’acquérir un terrain au Cameroun et est confrontée aux dures réalités auxquelles peuvent faire face les camerounais de la diaspora en matière d’acquisition de biens fonciers/immobiliers au pays. Entre arnaques/ mauvaise foi des vendeurs, méconnaissance de la procédure administrative, législative pour l’acquisition de biens fonciers/immo au Cameroun de la part de l’acheteur, manque de continuité de l’information entre les différents protagonistes…L’idée lui apparaît comme une évidence et celle-ci la partage avec 3 de ses amies qui, décideront toutes ensembles de mettre sur pied le projet : la conciergerie pro est née !!!

Avant de nous quitter, Fedora souhaite nous laisser quelques mots sur l’importance d’un développement équilibré…

“Je pense que le développement personnel et un bon ancrage spirituel ( que je différencie de religieux ) sont très important pour se développer en tant qu’adulte émotionnellement équilibré ”

Fedora a compris que pour tout élévation et réussite intérieure en tant qu’être humain, apprendre à se connaître et vouloir être la meilleure version de soi passe forcément par ‘un bon ancrage spirituel’. Et vous, que pensez vous de cela ?

Fedora en 3 mots : “Audacieuse, émotionnelle et téméraire”

A lire aussi : "Écris ta vision et ne la perd pas de vue ! ”

Partager ton histoire : Si toi aussi tu as fais tes études en France en tant qu’étudiant etranger et que maintenant tu travailles. Ton histoire nous intéresse. Remplir notre formulaire ici. Quelqu’un de l’équipe prendra contact avec toi pour développer ton portrait.

Efuet. Atem,
Fondateur, CEO
World like Home

Avec la collaboration de Charles Tchana,

Portrait Manager,
World like Home

About World like Home

World like Home accompagne les étudiants étrangers dans leurs projets d’études en France. Pour en savoir plus: https://www.world-like-home.com/

1 Like