Comment ai-je trouvé un financement pour ma Thèse en France ? (2/3 - L'art de la négociation)


@ aymane jdidi - Pixabay

A lire aussi : Comment ai-je trouvé un financement pour ma Thèse en France ? (1/3 - Le contexte)

Déterminé à poursuivre mon projet de Thèse, J’avais postulé à un premier appel à projet de recherche financé par la région des Pays-de-la-Loire. Pour ceux que ça intéresse, je suis allé dans le site de lancement des offres de bourses de doctorat en Pays-de-la-Loire, https://ed-edge.doctorat-bretagneloire.fr/fr/10_offre-de-theses. D’autres écoles doctorales et d’autres organismes de promotion de la recherche font de même tous les ans et dans des domaines divers et variés. Je les avais presque tous consulté. Il s’agit par exemple de :

https://academicpositions.fr/jobs/position/phd;

www.abg.asso.fr/fr/candidatOffres/list

https://www.ed-sfa-unice.fr/?q=category/type-dactu/offres

doctorat.campusfrance.org›phd›offers

https://emploi.cnrs.fr

https://sf2a.eu/spip/spip.php?article627

Mais l’histoire ne s’arrête pas là, au contraire elle ne fait que commencer. En fait étant parvenu au dernier duo de cet appel à candidature, un autre candidat fut préféré à moi. C’était alors en juin 2018 et j’étais par le même temps en train d’achever ce qui devait être mon dernier mois de stage au sein de l’entreprise. Ce que je considérais comme mon dernier recours pour obtenir une inscription et un financement pour une thèse venait de se solder par un échec, alors que j’avais passé toutes les étapes de sélection possibles pour ce projet. Pire encore, il ne me restait plus quelques mois dans mon séjour. Néanmoins, j’ai décidé de rédiger mon mémoire de fin d’étude que je soutiendrais en septembre 2018. Pendant la période comprise entre le 1er juillet et le 30 septembre, l’entreprise me proposa un contrat à mi-temps que j’étais obligé de compléter avec mon ancien job alimentaire. Je partais donc travailler toute la matinée dans l’entreprise et à 12 h je quittais la Z I nord du Mans pour me rendre à Carrefour Supply, dans l’autre ZI à Allonnes. J’Y travaillais jusqu’à 20h50 et le soir je devais non seulement écrire mon mémoire mais aussi retravailler sur un autre projet de Thèse. Oui, une énième idée de recherche que m’inspira mes différents travaux de stage et qui était en rapport avec le projet de développement de la structure qui m’avait accueillie et sans doute aurait pu impacter l’ensemble du secteur. Entre avril et mi-septembre 2018, j’avais rédigé au total un mémoire et 7 projets de Thèse différents et le dernier allait peut-être devenir le bon. Mais l’épineux problème du financement pesait encore comme une épée de Damoclès sur ma tête. C’est alors que dans mes recherches je tombais sur les bourses Cifres (convention industrielle de formation par la recherche) qui sont proposées aux doctorants par l’Etat français à travers la validation et la gestion d’une structure dénommée ANRT (association nationale de recherche et de la technologie). Mais avant de me lancer dans cet autre combat pour le financement, je devais d’abord surmonter quelques problèmes majeurs :

1. Trouver un directeur de Thèse

Lors de ma dernière présentation sur un projet proposé par la région, l’un des membres du jury avait semblé s’intéresser à ce que je faisais en stage (au-delà de la question qui nous avait réuni ce jour). C’est lui qui était devenu ma principale cible. Lorsque je lui avais donc proposé mon projet, il a accepté de le diriger en codirection avec un autre professeur.

2. Proposer et faire valider mon projet par le laboratoire de recherche

Avec l’appui des professeurs, j’ai présenté mon projet au laboratoire de recherche. L’idée était de susciter l’engouement des membres du laboratoire pour soutenir le projet auprès de l’école doctorale, malgré l’absence d’un projet de financement. A la suite de ma présentation, j’ai entrepris d’adresser une lettre à la direction du laboratoire en expliquant que j’avais une idée de financement que je me préparais à développer avec leur aide. Le conseil de laboratoire fut de nouveau réuni accepta avec cette réserve mais évoquera tout de même aussi la question du séjour. A cette étape le projet était simplement accepté mais je ne devais m’inscrire qu’en cas de financement. C’est alors que mon regard se porta sur les dirigeants de l’entreprise où j’étais encore en stage à mi-temps.

EMA

A lire aussi : Comment ai-je trouvé un financement pour ma Thèse en France ? (3/3 - L’art de Convaincre)

About World like Home
World like Home accompagne les étudiants étrangers dans leurs projets d’études en France. Pour en savoir plus: https://www.world-like-home.com/

1 Like