“Avec la foi il vous faudra poser des actions, car sans actions il n’ y a pas de réaction”


Eric Tiemoko

Contrôleur de gestion chez Valeo, Eric Tiemoko a eu un long chemin. Eric a fait ses débuts au Lycée Municipal d’abobo d’Abidjan en Côte d’Ivoire, puis à continuer ses études supérieures en étudiant à l’École normale supérieure d’Abidjan avant de rejoindre la France où il intégrera la Burgundy School of Business. Parti de son tendre lycée d’Abobo jusqu’à Dijon, Eric a eu un vécu rempli de d’expériences fortes que l’on dévoilera au travers de ce Portrait.

Sur ses motivations pour mener des études en France

Après avoir passé quelques années dans l’exercice de ses fonctions d’enseignant en mathématiques, Eric a décidé de reprendre le chemin des études afin de faire évoluer sa carrière et d’aspirer à avoir un meilleur salaire.

“Déjà je tiens à préciser que je n’étais plus étudiant depuis plus de 5 ans. En effet après mon diplôme d’enseignement des mathématiques à la normale sup, j’ai été affecté à un poste dans le fin fond du pays en Côte d’ivoire ( comme pour tout fonctionnaire d’état, on ne choisit pas sa ville d’affectation). Alors après 5 ans de loyaux services à la nation, j’ai décidé de reprendre des études pour réorienter ma carrière vers quelque chose de nouveau dans laquelle j’aurai plus de possibilités d’évolution et surtout qui me permettrait de gagner un peu plus d’argent.”

A lire aussi : Étudier en France : 10 raisons pour te convaincre!

Pour réaliser ses aspirations, son choix s’est porté pour la France suite aux retours positifs venant de ses pairs. et du au fait que la France se démarque par son background historique et linguistique.

“Pourquoi la France ? Simplement pour des raisons historiques, linguistiques et plus encore des retours d’expérience d’amis y ayant étudiés.”

A lire aussi : Pourquoi Étudier en France?

Admission dans une école supérieure en France

Suite à sa passion pour les chiffres et en partie influencé par ses proches, Eric a choisi comme domaine d’étude la finance d’entreprise.

“J’ai choisi de faire de la finance d’entreprise. Je voulais rester dans les chiffres et plus encore les personnes que j’avais comme modèle avait un peu influencé mon choix.”

A lire aussi: Étudier en France : Bien choisir sa formation!

Il aura son admission à Burgundy School of Business anciennement “ESC Dijon” après avoir réussi le concours pass-world avec brio.

Pour financer ses études en France

Pour financer ses études en France, Eric avait en tête de trouver une alternance, cependant il y a une chose qu’Eric n’a pas prise en compte - l’âge limite pour être alternant. En effet, l’alternance en France est faisable pour les jeunes âgés de 16 à 29 ans révolus.

A lire aussi: Comment financer ses études ?

“C’est la partie la plus dure de mon histoire. En effet quand je venais en France je n’avais pas toutes les informations nécessaires. Je pensais payer ma 1 ère année et ensuite faire une alternance pour le M2. Ce que je ne savais pas c’est que l’alternance était réglementée et que j’étais éliminé par la règle de l’âge… Je me suis finalement débrouiller comme je pouvais avec des jobs et des stages pour y arriver mais j’avoue que ce n’était pas gagné.”

A lire aussi: Étudier en France : Cela vous coûte environ 13 000€ la première année, tout compris!

Ne répondant pas au critère d’alternance, Eric a dû financer ses études par d’autres voies, notamment par les jobs étudiants et les stages.

A lire aussi: Étudier en France : Dépenses mensuelles pour un étudiant

Sur son intégration

A son arrivée sur le Campus, Eric a également connu ce sentiment d’être marginalisé par les locaux. De nature sociable, il va sortir de sa zone de confort pour aller vers les autres et s’intégrer.

A lire aussi : L’intégration est impossible !

“Elle a été plutôt simple étant moi même quelqu’un qui va vers les autres. Naturellement dans un premier temps vers les autres africains et ensuite vers les autres. Mais pour les travaux de groupes j’avais remarqué que les européens n’avaient pas souvent tendance à se mélanger aux autres. Je m’étais dit que je ferai en sorte que ça change. Pour chaque travail je me débrouillais comme je pouvais pour intégrer un nouveau groupe”

A lire aussi : Étudiant, réussit ton intégration! (0/7)

Et toi, comment fais-tu pour t’intégrer en classe, en société? tu es plutôt extravertie ou introvertie ?

Pour trouver son stage

Certes, partis sur une fausse note car CV non adapté, manquant de mots clés et de substances, Eric à su se rattraper très rapidement.

“Une histoire bien compliquée l’affaire du stage… Déjà au début j’avais un CV pas adapté car très vide et surtout sans les mots clés pour passer les filtres des tri de CV. “

Après avoir trouvé la petite astuce, il a eu la possibilité de passer des entretiens dont la majorité à été concluante mais cela à pu être faisable d’une autre part grâce à sa ténacité car il a envoyé pas moins de 200 CV avant de trouver son premier stage.

“Mais une fois que j’avais trouvé la bonne formule j’ai eu la possibilité de faire 3 entretiens et j’ai eu 2 acceptations. De mémoire je dirais que j’ai envoyé plus de 200 CV avant de trouver mon premier stage. Finalement j’ai choisi celle qui allait me permettre d’avoir une meilleure visibilité à savoir un stage en contrôle de gestion chez Saint Gobain une entreprise du CAC 40.”

La bonne formule, nous dit Eric, pour toi, c’est quoi la bonne formule ? CV sur une seule page ? l’envoie de minimum 300 CV avant de se décourager ? A chacun sa “bonne formule”.

A lire aussi : Trouvez un job étudiant, par où commencer?

Recherche du travail

Eric a commencé sa recherche de CDI quelques mois après avoir commencé son stage via des sites de recrutement. Il obtient finalement son CDI des façons les plus atypiques écoutons de sa propre bouche:

“En stage de fin d’études quand j’étais à mon troisième mois, j’ai commencé à postuler dans les entreprises via les job board. Mais pour mon CDI il est arrivé tout seul car le jour de mon départ , mon dernier jour de stage de fin d’études, une collègue a démissionné et mon chef n’a pas hésité à me proposer le poste de contrôleur de gestion qui venait de se libérer.”

Une collègue démissionne, Eric à le poste. Est-ce un coup de chance ou alors de la providence ?

A lire aussi : L’entretien n’est pas un interrogatoire, c’est un échange que vous menez!

Conseils aux jeunes en fin d’études

Eric nous conseille de viser à long terme en trouvant un stage qui coïncide avec nos ambitions professionnelles car c’est un élément pertinent pour un premier emploi.

“Un seul conseil, trouvé un bon stage dans le domaine dans lequel on aimerait travailler car au final c’est l’expérience qu’on vend pour un premier emploi. Plus il y en a mieux c’est”

Eric nous invite même si l’on fait confiance au plan de Dieu à fournir des efforts, car sans action il n’y a pas réaction et comme on le dit souvent, Aide-toi et le Ciel t’aidera.

“Rien ne viendra facilement à vous. Même si vous priez et que vous avez la foi il vous faudra poser des actions car sans actions il n 'y a pas de réaction.”

“A chaque action, une réaction égale" disait Sir Isaac Newton dans sa troisième loi de mécanique classique. On dirait qu’Eric est un bon disciple de Newton!

Eric en 3 mots : “Foi ( en ce que je veux); travail ( pour y arriver); Simplicité (pour adapter à tout type de situation)”

Et toi? As-tu été inspiré par le parcours d’Eric TIEMOKO ?

A lire aussi : “Le succès est la somme de petits efforts répétés”

Charles Tchana
Portrait Manager
World like Home

About World like Home

World like Home accompagne les étudiants étrangers dans leurs projets d’études en France. Pour en savoir plus: https://www.world-like-home.com/

1 Like