"Au fait, que représente la culture française ? est-ce le bisou ?"

#1

Qu’est-ce qui vous a poussé à dire : “Je veux venir en France ?” Comment ce désir est-il né ?

J’ai lu un article sur la révolution française de 1968, qui m’a inspiré et a suscité en moi l’envie d’en savoir plus, sur la France et ses habitants. De plus, une de mes professeurs, à l’université de Dankook, a étudié en France. Elle est également une excellente ambassadrice du système éducatif français.

Alors qu’avez-vous fait concrètement ?

J’ai postulé pour le programme International Summer Campus grâce à un partenariat entre mon université et l’Université du Mans.

Comment avez-vous réussi à obtenir votre logement et l’attestation correspondante requise pour votre visa ?

En tant que Sud-Coréenne, venir en France pour moins de 3 mois ne nécessite pas de visa. En ce qui concerne mon hébergement, il est inclus dans le coût du programme, qui comprend également, la prise en charge de la gare au Mans.

Alors, quelles sont les principales difficultés que vous avez rencontrées avant de quitter la Corée ?

C’était relativement facile pour moi pour deux raisons : premièrement, ce n’était pas ma première visite en France. Deuxièmement, il y a une coopération qui existe entre les deux universités, je n’ai pas eu à côtoyer le logement et tout ça. Plus encore, puisque je venais juste pour un mois, je n’avais pas besoin de visa. Mais si je devais aller étudier pour un master, je pense que les choses auraient été beaucoup plus difficiles pour moi.

“Seul Google était là pour m’aider à trouver mon chemin vers le Mans, heureusement que j’avais déjà été en France (rire) …”

Depuis quand es-tu en France et comment as-tu reçu tes clés ?

Je suis arrivé à l’aéroport Charles de Gaulle le 21 juin 2016. Seul Google était là pour m’aider à trouver mon chemin vers le Mans, heureusement que j’avais déjà été en France (rire). Une fois arrivée, l’université a envoyé quelqu’un pour me chercher à la gare. Cette personne m’a alors accompagné pour prendre les clés de ma chambre, et c’était tout.

Comment avez-vous fait pour ouvrir un compte bancaire, aller au supermarché, etc…

Je n’ai pas de compte bancaire en France. Mes tuteurs nous ont dit comment aller au supermarché.

Alors, quelles sont les principales difficultés que vous avez rencontrées lorsque vous êtes arrivée en France ?

En quittant la Corée du Sud, je savais que c’était l’été, alors j’espérais rencontrer un temps favorable en France, mais ce n’était pas le cas. Les endroits étaient trop froids et je ne m’attendais pas à cela. Mais mes tuteurs ont également beaucoup aidé, couplé avec Google.

Et comment pensez-vous que World like Home aurait pu être utile ?

World like Home, grâce à sa plate-forme, avec des communications centralisées, et ses bénévoles habilités, aurait pu me renseigner en temps réel sur les réalités du terrain par rapport aux conditions météorologiques.

Alors qu’avez-vous appris sur la culture française ?

Je ne suis pas sûr d’avoir vraiment appris quelque chose par rapport à la culture française. Au fait, que représente la culture française ? est-ce le bisou ? (En riant)

Alors quels sont les principaux défis que vous avez aujourd’hui ?

La langue est comme un cauchemar pour moi. Cela seul est la base de nombreux autres problèmes. De plus, il y a des mecs fous, je me sens faible, je suis une fille, asiatique, j’ai l’impression d’être tout en bas de la pyramide.

Et comment pensez-vous que World like Home pourrait être utile ici ?

Celui qui a dit que donner à tous les citoyens les moyens de participer au processus d’accueil des nouveaux arrivants dans leurs villes, a également dit qu’en sensibilisant ces gens sur la façon de se comporter avec les nouveaux arrivants, World like Home peut défendre cette zone. Même si nous apprenons le français dans un cadre plus ou moins ancien, si vous n’avez personne avec qui vous pouvez pratiquer, vous pouvez difficilement progresser. Je pense que World like Home fera également un excellent travail dans ce domaine.

Avez-vous d’autres commentaires concernant World like Home ?

Je pense que World like Home est un concept génial, un excellent service pour les étudiants internationaux. Grâce à cela, nous pouvons faire beaucoup d’amis locaux (ce que j’étais plutôt malheureuse de ne pas avoir), effectuer les différentes démarches administratives sans effort, visiter les meilleurs bars, restaurants, clubs de la ville etc…

Si vous vous sentez concerné, n’hésitez pas à partager, aimer et laisser un commentaire ci-dessous !

Interview réalisée par EFUET. ATEM Andrew, Le Mans, Auberge universitaire, 11 juillet 2016.

Nota : C’est une histoire vraie, seulement son nom a été changé pour protéger son identité.

2 Likes
Abou : "…Ce que je retiens…C'est comme si mon compteur était remis à zéro"
Retour sur ma recherche d'emploi : "il ne faut pas négliger les offres les moins attendues ou attirantes"
#2

C’est une bonne question, “la culture française c’est quoi au juste?” :thinking::thinking::thinking:

1 Like