Abou : "…Ce que je retiens…C'est comme si mon compteur était remis à zéro"


Interview de Abou Che étudiant en L3 à l’Université du Maine.

World like Home - 10/06/2016 - Propos recueillis par Efuet Atem

Je m’appelle Abou Che, je suis étudiant en L3 à l’Université du Maine

Quand as-tu eu l’envie de venir en France ? (Qu’est-ce qui t’y a poussé ?)

Mon intention de venir en France a été motivé dans un premier temps par le biais de mon frère. Il m’en a parlé plus d’une fois. A la suite d’une longue réflexion, j’ai décidé de me rendre au centre culturel franco-guinéen de Conakry et d’y commencer les premières démarches vers décembre 2014.

Quelles sont les organismes que tu as consultés ?

J’ai consulté Campus France au centre culturel pour m’informer sur les différentes universités où je pouvais postuler.

Comment as-tu fait pour avoir ton attestation de logement, nécessaire pour ta procédure de visa ?

Après l’admission de mon dossier à l’université du Maine, j’ai procédé à une réservation d’hôtel de 9 jours.

Comment as-tu fait pour verser la caution bancaire demandée par l’ambassade ?

Mon frère a mis à ma disposition une attestation bancaire de 7380 euros sur un compte bloqué en Guinée.

D’après toi, quelles sont les plus grosses difficultés que tu as rencontrées ?

La plus grande difficulté que j’ai rencontrée est sans aucun doute, le cumul de la fameuse somme de 7380 euros. En plus, j’étais dans le doute sur ce qu’il fallait prévoir pour le voyage, compte tenu du climat, l’environnement, l’aéroport où fallait atterrir entre Paris et Nantes etc.

> En évaluant toutes ces difficultés rencontrées, je me rends compte qu’en un seul clic sur World like Home, on pouvait m’assister à distance de manière personnalisée, en me mettant en contact avec quelqu’un qui est sur le Mans.

Arrivée et Installation en France

Depuis combien de temps es-tu en France ? et Comment as-tu rejoint Le Mans ?

Je suis en France depuis septembre 2015 et je fais une licence en géologie à l’université. Je suis arrivé à Nantes début septembre. J’ai attendu plus d’une heure mes bagages sans succès puis je me suis demandé comment j’allais procéder pour me rendre au Mans. Fort heureusement, une dame m’a salué dans ma langue maternelle et j’ai répondu. A partir de là, la conversation s’est poursuivi et je lui ai expliqué ma situation, elle m’a gentiment proposé de venir chez elle et j’ai passé deux jours là-bas.

Une fois au Mans, comment as-tu fais pour accéder à ton logement ?

Une fois au Mans, je me suis dirigé vers le CROUS pour accéder à un logement mais malheureusement il n’y avait plus de place et un connaissance m’a hébergé provisoirement.

Quelles démarches as-tu fais pour t’inscrire, ouvrir un compte bancaire, faire tes première courses alimentaires, etc ?

J’ai été accompagné par la même personne pour faire les diverses démarches administratives. On a eu du mal à trouver des disponibilités communes afin d’avancer sur mon installation rapidement.

Quelles sont les plus grosses difficultés que tu as rencontrés ?

Il a vraiment été difficile de rejoindre le Mans, il n’y avait personne pour m’accompagner. Sans compter par la suite, les démarches, l’ouverture d’un compte bancaire, etc… Comme expliqué préalablement.

L’accompagnement par un volontaire World like Home aurait pu me réduire sensiblement certaines difficultés comme faire les courses, l’ouverture d’un compte bancaire, avoir un logement aussi rapide que possible, une familiarisation efficace de l’environnement…

> Bref, il m’a pris un mois pour connaitre par moi-même le service des relations internationales.

Intégration en France

> "Mais ce que je retiens… les manières de faire sont totalement différentes. C’était comme si mon compteur était remis à zéro."

Comment se passe ton intégration ?

Mon intégration se poursuit aujourd’hui, mais bon… Elle s’est faite de façon continue mais lente en classe,… Ce que je retiens surtout est le fait qu’elle n’a pas été du tout facile. Surtout pour une personne qui n’a jamais été auparavant dans un pays occidental : Les manières de faire sont totalement différentes de tout ce que j’ai vécu depuis ma naissance. Même la salutation, le regard, les échanges… tout presque quoi (sourires). C’était comme si mon compteur était remis à zéro.

Quelle sont les organismes ou personnes qui ont contribué à ton intégration et comment ?

Il y a eu beaucoup de personnes mais la toute première, c’était Annabelle, puis tant d’autres ont suivi après…

Ces personnes m’ont permis de m’épanouir sur le Mans et d’éviter un maximum les “galères”. Ils m’ont aidé pour des logements provisoires, des premières courses ou l’utilisation des transports en communs … sans compter les premiers repas offerts (rires). C’est après avoir passé un mois sur le campus, que j’ai su à propos du service international présent pour les étudiants étrangers! Je m’y suis donc rendu afin de glaner les dernières informations qui me manquaient et par la suite obtenir le ticket de bienvenu[1].

Quelles sont tes plus grosses difficultés à l’heure actuelle ?

Accès au job étudiant, frais de transport…mon intégration n’a pas été totalement au rendez-vous puisqu’il se trouve, à présent que je n’ai pas un ou une collègue(e) français(e).

Je pourrais bénéficier grâce au forum de World like Home, d’astuces relatifs aux job étudiants, conseils pour les stages, des bonnes pratiques pour une intégration réussie etc.

As-tu d’autres commentaire, remarques, etc… ?

> D’après tout ce que j’ai appris sur World like Home c’est un réseau en tout point parfait pour les étudiants étrangers, afin qu’ils se sentent comme chez eux dès leur premier jour en France.

Selon le rapport publié par Campus France en avril 2013, plus de 80% des étudiants en mobilité en France sont dans le cadre d’un projet individuel de formation, avec par conséquent la même expérience que Abou Che.

> Chez World like Home, nous avons ce devoir de transmission de l’accueil à notre façon : chaleureux, personnalisé, convivial, détonant, universel.

Si le sujet traité par cet article te concerne, n’hésite pas à commenter, partager, …

Nota: Le nom de l’étudiant et les autres noms dans cette histoire ont été changé afin de respecter la vie privée.

[1] Ticket offert par l’entreprise locale de transport commun, afin de bénéficier de voyages gratuits pendant un moi sur le réseau de transport de la ville du Mans.

A lire aussi: "Au fait, que représente la culture française ? est-ce le bisou ?"

Je vous en suis profondément reconnaissant.

1 Like